Dossier

ASBL l’Arche - Communauté de Bierges
“Le Stolon” - Service de Logement Supervisé (SLS)

Muriel LONCIN - Directrice de l’Arche Bierges

          L e Stolon est un Service de Logements Supervisés (SLS) qui dépend de l’ASBL l’Arche-Communauté de Bierges, située dans la Commune de Wavre au cœur du Brabant wallon. Il offre un accompagnement éducatif et social à 4 adultes porteurs d’un handicap mental.

                  Quatre personnes possèdent toutes leur propre logement à quelques kilomètres du siège social de l’ASBL et y vivent de manière autonome.

                  Comment se déroule le suivi de ces personnes ? Deux à trois fois par semaine, un éducateur se rend au domicile de chaque personne bénéficiaire pour lui apporter un soutien dans son projet de vie en autonomie. Cette aide est fonction des besoins de chacune : tantôt, il s’agira d’aider la personne à établir ses menus et sa liste de courses pour la semaine, tantôt l’éducateur l’aidera dans la réalisation d’un repas ; parfois encore il sera question de faire une démarche administrative ou de rechercher une activité de loisirs ou encore d’aller faire une course ou simplement d’être à l’écoute de la personne.

                  Une fois par an, la personne bénéficiaire participe à son EPI (Evaluation du Projet Individualisé). Il s’agit d’une réu nion pour faire le point sur sa vie dans tous les aspects que celle-ci comporte (le logement, la santé, la vie relationnelle et sociale, les activités, etc.) en présence de l’équipe pluridisciplinaire. C’est également l’occasion de mettre en évidence les nouveaux be-soins non rencontrés et d’élaborer la suite de la prise en charge.

                  Une fois tous les deux mois a lieu la réunion des bénéficiaires du Stolon. L’objectif est de favoriser le partage d’expériences et l’échange entre ces 4 personnes qui vivent un projet similaire sans nécessairement se connaître beaucoup ; cela peut aussi être le point de départ d’une activité qu’ils vont choisir de faire en commun (comme une sortie cinéma, un repas au restaurant, …).

                  Par ailleurs, les 4 personnes bénéficiaires du Stolon sont régulièrement invitées aux temps festifs ou aux séjours organisés par le Service Résidentiel de l’asbl Arche Bierges.

                  En outre, si elles rencontrent un souci quand elles sont seules chez elles, elles peuvent toujours faire appel à l’éducateur du Service Résidentiel qui pourra les rassurer, les réorienter ou les dépanner.

                  Cette proximité entre les 2 services est enrichissante en terme de vie sociale tant pour le Stolon que pour les personnes du foyer d’hébergement ; c’est aussi un point d’appui rassurant pour ces personnes qui ont choisi de vivre seules.

                  Pour illustrer le projet, nous avons demandé à un des bénéficiaires s’il était d’accord de partager avec vous quelques éléments de son histoire. Il en est ravi. Voici ce qu’il nous en dit :

« Bonjour, je m’appelle François, j’ai eu 52 ans le premier janvier 2012 et je vis dans mon appartement à Rixensart.

Je suis au Stolon depuis octobre 2009. Je pense que le Stolon m’aide à travailler dans mon appartement. Avant le Stolon, je n’étais pas souvent chez moi, je dormais souvent chez ma maman. Maintenant, je dors le lundi, le mardi et le vendredi dans mon appartement.

Je suis propriétaire de mon appartement, je l’ai acheté en l’an 2000.

Je pense que les éducateurs du Stolon m’apprennent à bien vivre tout seul chez moi.

Avec le Stolon, j’aime bien quand on fait les courses et la cuisine, quand on chauffe un plat dans le four, quand on fait la vaisselle et quand on change mon lit.
J’aime bien aussi qu’on m’apprenne à bien me raser et quand on joue au jeu de l’euro. J’aime bien quand on passe du temps ensemble dans mon appartement.

Ce que je n’aime pas, c’est quand il faut laver par terre avec le Stolon.

La journée, je vais dans un Centre de jour qui s’appelle le Fournil, c’est à Bierges. J’y vais de 8h30 à 16h00.
Je fais du pain avec Marie Thérèse et je fais les livraisons chez mes clients en mobylette.
Je fais du jardinage avec Alain.
Je fais de la cuisine avec Marianne que j’aime bien et le vendredi je fais les ateliers d’expression avec Marie-Noëlle et Paule ».

                  Pour conclure, disons que les Services de Logements Supervisés sont une alternative intéressante à la vie en collectivité pour les personnes porteuses d’un handicap mental qui ont un plus grand besoin d’autonomie. Pour certaines, quelles que soient leurs capacités, cette vie en solo est trop effrayante ; il est donc très important d’offrir une diversité de services pour répondre au mieux aux besoins de chacun.

Article précédent

Retour sommaire

Article suivant

Retour page d'accueil